I had a dream

Amélie Nothomb Rentrée littéraire 2016Yes, I had a dream… Celui de connaitre un jour une rentrée littéraire SANS le sempiternel « nouveau » roman de Madame Amélie NOTHOMB…

Un petit boulot au cinéma

Un petit boulot (film)Je viens d’apprendre que Michel Blanc avait adapté au cinéma l’excellent roman de Lain Levisson : « Un petit boulot ». Ça sort le 31 août, avec Romain Duris et Michel Blanc lui-même.

Pour ceux qui n’ont jamais entendu parler de cet excellent polar, bourré d’humour noir, voici le pitch :

Une petite ville américaine ravagée par la fermeture de l’unique usine, délocalisée au Mexique. Jake Skowran a non seulement perdu son travail, sa télé, son aspirateur, mais aussi sa petite amie, partie vers des cieux plus cléments… Pour ne pas perdre aussi sa propre estime, il est prêt à accepter n’importe quel « petit boulot », y compris celui que Ken Gardocki, bookmaker mafieux, lui propose: tuer sa femme.

Michel Blanc a visiblement transposé l’intrigue en France, avec succès. Je suis très impatient de voir ça.

 

Moi aussi… C’est bien ça, le pire !

Michel AudiardJ’ai été enfant de choeur, militant socialiste et bistrot, c’est dire si j’en ai entendu, des conneries !

J’ai le même parcours, mais pas le même talent… dommage !

Objet de spéculation ?…

Page EbayJe me suis toujours demandé ce qui se cachait derrière ces annonces que l’on trouve sur Ebay, Leboncoin et parfois même Amazon.

Qu’espèrent les vendeurs en proposant le bouquin d’un illustre inconnu (ou presque) au double, voire au triple de son prix ? Que son auteur deviendra célèbre et que les collectionneurs s’arracheront cette première édition ? Qu’un internaute distrait va cliquer par erreur en croyant s’offrir un inédit d’Harry Potter ?

Pour le moment, ça reste un mystère alors si d’autres auteurs ont eu la patience de creuser ce qui se cache derrière ça, qu’ils n’hésitent pas à partager leur expérience !

Un article dans l’Express – l’Expansion

Tombé là-dessus par hasard, un article consacré au développement de l’activité « édition » d’Amazon.

Rien de bien nouveau par rapport à ce qui a déjà été dit, mais ça fait toujours plaisir de retrouver les noms des « ex-collègues » de KDP.

Pour le lire, c’est là : L’Expansion

Un groupe « Romans de Gare »

Excellente initiative de l’auteur Anto Sass avec la création de ce groupe sur Facebook.

« Le renouveau du roman de gare », un adage auquel je m’identifie depuis bien longtemps et que je revendique haut et fort !

Pour le rejoindre, c’est là : Romans de Gare

Rencontre avec Jean Rochefort

La même semaine que la sortie de « Enquête à l’arrivée », j’ai eu l’occasion de faire une figuration sur le film « Floride » qui se tournait en grande partie sur Annecy. L’opportunité de rencontrer un grand bonhomme et d’une gentillesse incroyable. Connu également pour sa passion des chevaux, il avait l’air sincèrement ravi de repartir avec un exemplaire de ce polar dont l’intrigue se déroule entre hippodromes et centres d’entraînement.

Vraiment un excellent souvenir !Avec Jean Rochefort

 

Visite au 36 quai des Orfèvres

 Quai des OrfèvresJe l’évoque déjà dans la présentation du titre « Curriculum mortem », mais je me dois d’élucider cette intrigue, car à travers certains avis publiés sur Amazon, je sais qu’on se demande parfois d’où me viennent mes connaissances de cette adresse célèbre dans le monde entier. Alors oui, j’ai visité le « 36 » et de fond en comble en ce qui concerne les deux étages de la « Crim ». J’étais guidé par l’un de ses membres, dont je tairai évidemment le nom, et en dehors des bureaux vieillots coincés sous les toits, il m’a donné accès aux autres lieux que je décris au gré des tribulations de mes personnages fétiches. Comme on est en droit de s’en douter, cette visite s’est conclue par un gueuleton mémorable dans l’une des « cantines » de la brigade. Si j’en parle, ce n’est pas pour vous détailler le menu, ni pour énumérer les consommations qui l’accompagnèrent(manque de place), mais plus sérieusement parce que ça a été l’occasion unique d’aborder le quotidien de ces hommes. Alors c’est vrai, ils font un drôle de boulot et sont confrontés plus souvent qu’à leur tour à l’horreur dont seul l’humain est capable… Mais il reste des hommes et des femmes « normaux ». Contrairement à ce que pourrait laisser penser une grande majorité des romans, des séries télé ou des films de cinéma, ils
ne sont pas tous alcooliques, leurs fils ne se droguent, leurs filles ne font pas le trottoir et leurs
femmes ne les ont pas (tous) quittés. Non, ils et elles sont équilibrés, sains dans leur tête et sont souvent dotés d’un sens de l’humour hors du commun, qualités et caractères que je m’applique à retranscrire dans mes romans.

Les critiques de blogueuses…

Oui, je dis bien « blogueuse » car pour faire écho au vieil adage « 80% des lecteurs sont des lectrices » 100% des blogueurs sont des blogueuses ! Mais bon, on ne va pas s’en plaindre car lorsqu’on a l’occasion de les rencontrer « en vrai », elles s’avèrent charmantes (sentiment d’autant plus facile à ressentir lorsque leurs critiques sont ultra-positives).

Je vous laisse les découvrir et vous encourage, si vous tenez vous-même un blog et que vous auriez envie de découvrir l’un de mes polars, à m’envoyer un petit message privé…

Yaguelle

Ma toute petite culture

Destination Passions

Babelio