Studio VOA avec Yves ChenevoyComme je l’avais indiqué dans un précédent article, mes bouquins sont désormais disponibles en version audio, via »Audible », filiale d’Amazon.

À l’occasion de la sortie prochaine de « Six mois à tuer », j’ai été invité par les studios VOA, à qui était confié l’enregistrement, à rencontrer l’équipe en charge du projet ainsi que le comédien, Yves Chenevoy, qui a bien voulu prêter sa voix à un certain Régis Gaudin, dont vous pourrez bientôt faire la connaissance.

En dehors de ces échanges très sympas, et du stress qui m’a gagné quand je me suis retrouvé derrière le micro (Vous avez écouté Six mois à tuer, de Enzo Bartoli, lu par Yves Chenevoy… Vous saurez que c’était moi), cette expérience m’a apporté un autre regard sur ce bouquin.

En effet, l’intonation qui est mise dans les dialogues, le ton de la voix et les pauses de ponctuation fournissent d’excellentes indications sur la façon dont le livre est perçu par le lecteur.

Concernant ce dernier, j’ai été très agréablement surpris par le résultat. Le texte est lu comme je l’avais imaginé et le caractère du personnage principal ressort très bien.

Tout ça pour dire que je recommande à chaque auteur en phase de réécriture ou de correction de tenter cette expérience : enregistrez deux ou trois béta-lecteurs sur quelques passages du livre et écoutez-les attentivement.  Vous en tirerez immanquablement de quoi orienter et peaufiner votre travail.